Après des études de musicologie à la Sorbonne, puis de jazz à l’IACP et au CIM c’est tout d’abord vers le son au théâtre et la sonorisation d’orchestre qu’il se dirige.

C’est en 2001 qu’il conçoit ses premières lumières avec René Loyon pour Le Silence de Molière puis Agathe Alexis et Alain-Alexis Barsacq avec lesquels il collabore étroitement depuis cette date :  Dans l’Ombre, Loth et son Dieu, Play Strindberg, Le Pain Dur, La Nuit de l’Ours, Huis clos, Les Jardins de l'horreur, Déjeuner chez Wittgenstein.

Ces trois dernières années, il a travaillé entre autres avec Natalia Osipova (Casse-Noisette avec les danseurs et le ballet du Bolchoï), Jean-Michel Vier, Susana Lastreto, Nathalie Sevilla, Jean-Pierre Jourdain, Jacques Brücher, Marie Normand, Michel Ouimet, Tony Leguern, le pianiste Alexandre Tharaud pour Le Bœuf sur le Toit produit par la Cité de la Musique.

En 2015, il créé les lumières de Dancefloor memories de Lucie Depauw à la Comédie Française dans une mise en scène d’Hervé Van der Meulen et rejoint le collectif Les Sans Cou avec lequel il réalise les lumières d'IDEM et de Notre crâne comme accessoire aux théâtre des Bouffes du nord.

stéphane

deschamps

création lumière